Véronique Michelet (*1983 Nendaz) vit à Ollon et travaille à Sion. En 2008, elle obtient un Bachelor en Arts Visuels à l'édhéa (Sierre) ainsi que l'Atelier Tremplin soutenu par la Fondation BEA à la Ferme-Asile (Sion). En 2009, elle intègre la Haute Ecole de Travail Social (Sierre), filière animation socioculturelle qu'elle termine en 2012. En 2012, elle est engagée à la Ferme-Asile (Sion). Elle devient responsable de la médiation culturelle pour le jeune public (classes) et y crée les ateliers familles qu'elle animera durant 6 ans.

Début 2019, elle reprend le chemin de la pratique artistique après une parenthèse suite à la naissance de ses deux enfants. 

A l'automne 2019, elle suit les 10 jours de formation de praticien-servant du Jeu de Peindre à l’Institut Arno Stern, à Paris. 

 "Véronique Michelet développe une pratique de peinture centrée sur l’abstraction. Elle met en place un dispositif technique sophistiqué et au service de son intention. Travaillant par couches picturales successives, ultra fines et subtiles, elle constitue une trame qui met en scène le plan du tableau tout en creusant une profondeur. Sur cette trame, issue peut-être d’un souvenir de la construction de la perspective classique, l’artiste projette des images de formes rectilignes, bandes parallèles, croisées, en faisceau. Ces bandes à la couleur mate et uniforme sont obtenues après un patient et minutieux travail d’effacement et de grattage de la trame initiale. Revenir au support, feuilleter la surface, descendre au fond de la peinture, déjouer le plein, sonder l’enfoui, imaginer l’invisible sont les gestes qui confèrent au travail de Véronique Michelet une densité et une tension singulières."

© V.Mauron 2009